« Locus » ou le rituel de l’intime

PERFORMANCE – « Locus » pose la question de la place assignée à chaque chose qui font de la vision d’ensemble une sorte de peinture de vie, une sorte de nature morte. Un espace intime où toujours plane la possibilité d’une idéologie castratrice qui viendrait tout engloutir. Présentation de ce projet transdisciplinaire, émancipé des carcans de genre, par ses auteurs Ioulia Plotnikova et Otomo de Manuel. Le 19 octobre 2019 à L’Horizon .

Propos recueillis par Cédric Chaory.


©João Garcia

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s